AccueilPortailCalendrierRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Nos Partenaires
Passion du jeu, le magasin "ouf" où tu peux même jouer dedans !!!
Love ve sas:
 100% électrique, 100% plaisir, Zéro émission
forum gratuit Annuaire des forums

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana Alesky
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 40
Localisation : La taverne des joueurs
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   Mar 3 Jan - 10:25

Bonjour à tous, voici donc un nouveau récit sur un thème bien différents des autres, un monde totalement créer par les auteurs. Bonne lectures à tous et merci de ne pas écrire sur ce sujet, il sert juste à poster la suite du récit.

Cordialement Tatiana A.

_________________
Dark Princess

Histoire d’un jour

De fil en aiguille, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille et la mort n’est qu’un passage pour une nouvelle vie. Alors n’ayez pas peur de mourir et réjouissez-vous de cette nouvelle vie qui vous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://age-des-dieux.4umer.com/index.htm.net
Tatiana Alesky
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 40
Localisation : La taverne des joueurs
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   Jeu 2 Fév - 13:18

A des années lumières d’ici, dans une lointaine galaxie, à une époque antique … sur la planète Dolphéra …

Vivait un peuple en paix, dont huit dieux de premier ordres qui aidaient le peuple à vivre pleinement leur vie et sereinement. Enfin Huit, plutôt qu’il y a en a un qui lui aimait faire régner la peur, l’effroi, l’hérésie … il aimait donner la mort, pour lui un monde à ses yeux devait-être un monde où le mal dominait tout, et se servait du peuple comme des esclaves. Il aimait les voir pleurés, et désespérés. Mais évidement, les autres dieux étaient toujours là pour l’en empêcher … jusqu’au jour où il décida d’ouvrir la porte des enfers sur ce monde …

Les dieux cette fois-ci ne pouvaient intervenir, trop de risque que le peuple les découvre réellement …
Pour redonner espoir au peuple « les dolphériens » , ils utilisèrent les vestales afin qu’elles puissent conter au peuple, une légende.

Les vestales étaient composées de femme vierge choisit dans leur plus jeune âge de leur adolescence, qui servait à faire la liaison entre les dieux et le monde réel.

Les vestales se mirent à propager cette légende sur toute la planète … Cette légende disait qu’un jour deux enfants verraient le jour, et qu’ils seraient les enfants de la légende qui délivreraient le peuple du monde des enfers. Que leur mission serait de détruire et anéantir toutes vies venant des portes de l’enfer, et de les renvoyer, de là où ils venaient … Elle expliquait aussi que le jour où ces deux enfants se rejoindraient, ils combattraient ensemble et deviendraient invincible, repoussant et anéantissant les plans du Dieu des Enfers Xionator.

Quand Xionator apprit cette légende par sa femme qui n’était autre que la Prophétesse Tséra [Tzéra], il mit tout en œuvre afin de découvrir qui seraient ces deux enfants ? De qui étaient-ils ? Quels pouvoirs pouvaient-ils posséder ? …. Mais il n’eut de réponse à ses questions …

Les mois, et quelques années s’écoulèrent … Xionator n’avait découvert que quelques chasseurs de monstres des ténèbres mais n’avaient guère de pouvoirs, et par conséquent ne l’inquiétait pas le loin du monde ! Pour lui, tout pendant que son monde s’agrandissait, il était heureux !




Puis un jour, en pleine éclipse lunaire … le ciel était recouvert de nébuleuses, et de comètes qui traversaient de part en part le ciel étoilé…



Une jeune femme d’une vingtaine d’année, plutôt belle malgré qu’elle soit marqué un peu plus que celles de son âge, vu que c’était une manuelle, mit au monde un petit garçon dans un tout petit village, Resembool, non loin d’une grande ville, Lior, avec l‘aide d‘une sage-femme nommée « Livia »… Cette femme, Trisha, vivait seule, elle avait vécu une aventure avec un très beau jeune homme dont personne ne connaissait, ni d’où il venait. Et ce jour-là, elle mit au monde son fils « Lethan » . Pour elle, s’était un immense bonheur que de donner la vie à ce petit-être, qui avait l’air si impuissant face à ce monde.

La mère de Lethan, Trisha, qui était mal vu par son village, dès que sa grossesse se voyait, avait trouvé du réconfort, auprès de Livia la sage-femme qui l’aida à mettre au monde son enfant.
Livia était, elle aussi, rejeter par le village vu qu’elle s’était mariée avec un ex chasseur de démon, un dénommé Tarask. Elle lui avait d’ailleurs sauvé la vie, et c’est comme-çà que l’amour naquit entre ses deux êtres. Cet homme se mit à la retraite dès sa guérison, afin de vivre pleinement leur histoire d’amour.
Livia et son mari vivèrent légèrement à l’extérieur du village et avait entretenu de très bonne relation avec Trisha. Ces deux familles s’entraidèrent main dans la main.

Vers les dix ans de Lethan, Livia mourut d’une longue maladie. Et son mari, le chasseur demanda la permission à Trisha de prendre sur son épaule Lethan, ce qu’elle accepta. Il se mit à entrainer ce jeune garçon sur les voix de son passé… Durant quatre longues années, Lethan reçut l’enseignement de son maitre, tout en restant auprès de sa mère.

Pour elle, voir son fils grandir et s’épanouir à ses côtés, fût un grande joie.


Photo de Lethan:






Puis un jour, son maitre demanda la permission à la mère de Lethan de partir en voyage de longue durée . Elle fût triste, mais accepta cette décision. Lethan partit donc pour un long voyage, pour des raisons qui lui reste encore obscur jusqu’à maintenant….

Afin que sa mère s’ennuie un peu moins, elle louait une chambre à une étudiante, avec qui elle passait beaucoup de temps, et appréciait sa compagnie.



Revenons-en à notre fameuse nuit où l’éclipse lunaire fit son apparition, lors de la naissance de Lethan….


Quelques mois avant le jour de la naissance de Lethan, à plusieurs lieux d’ici, vivait depuis quelques mois dans une petite maisonnette à l’abris des regards indiscret, au fin fond des bois de la Lizière … une jeune femme d‘une beauté incomparable.
Elle était enceinte, et vivait dans l’incognito la plus totale. Elle chassait, elle-même, et vivait grâce à son petit jardin potager, qui touchait la maisonnette. Personne ne sut d’où elle venait, vu son peu de temps passé à cet endroit, car après la nuit de l’éclipse, la jeune femme disparut. Ainsi que l’enfant qu'elle devait mettre au monde, on ne sut pas où ils étaient, où ce qui leur étaient arrivés…

Une fois que la belle jeune femme eut accouchée, et seule. Elle déposa l’enfant dans un couffin. Puis partit avec l’enfant dans la ville la plus proche de là, Dubilith. Elle sonna à la porte d’une grande maison, où il y avait un écriteau noté « Orphelinat de l’Espérance ». La directrice qui n’était plus que toute seule vu l’heure où l’on sonnait, ouvrit la porte et vit une jeune femme enveloppée dans une grande capeline noire, on ne pouvait à peine distinguer son visage … et dans ses mains, elle portait un couffin. La directrice la fût entrer afin qu’elle et son bébé n’attrapent pas froid, et les installa dans son salon près de la cheminée.

- La directrice: Que puis-je faire pour vous jeune fille ?
- La jeune femme: J’aimerais que vous vous occupiez de cette enfant. J’ai entendu dire que votre orphelinat était l’un des meilleurs. Je vous confie donc la vie de cette enfant. (elle lui tendit une grosse bourse remplit d’argent, ainsi qu’une enveloppe) Dans cette enveloppe vous trouverez toutes mes recommandations, ainsi ce que j’attends de vous. Je vous donne aussi de quoi élever et éduquer cette enfant, par contre, je vous demanderai une faveur, il faut absolument que cette fillette s’appelle Némésis.
- La directrice: Bien mademoiselle, je tiendrais compte de votre demande, et j’éduquerais cette fillette comme-ci c’était ma propre enfant.

La jeune femme, sortit de la maison … La directrice la vit disparaitre dans la pénombre de la nuit. Puis elle rentra voir l’enfant. Là, elle vit avec stupeur qu’un corbeau était posé sur le rebords du couffin, elle ne sût comment il était entré… Elle prit l’enveloppe et se mit à la lire. La lettre demandait à ce que l’enfant soit bien traitée, et qu’il fallait pas s’inquiéter si un corbeau apparaissait sur le couffin. Il fallait même que ce corbeau reste toujours auprès de la fillette. Puis, elle prit l’enfant dans ses bras:
- La directrice: Bonjour petite Némésis, j’espère être à la hauteur des espérances de ta jeune mère, que nos dieux prennent soin d’elle ! (son regard se posa sur un collier qui brillait grâce aux lueurs des flammes qui reflétaient dessus) Hummmm … mais quel joli collier ma toute belle ! (elle le regarda de plus près, et vit un médaillon qui comportait une gravure dessinée. Qui représentait une très belle jeune femme portant sur son épaule gauche un corbeau, et tenant dans sa main droite, un grand bâton finissant par une pierre précieuse bleutée.)

Depuis ce jour, l’orphelinat s’occupa de cette enfant avec beaucoup de soin, et la directrice tenait à cette enfant comme-ci c’était sa propre fille.
La fillette s‘épanouit pleinement, et tout le monde dans la ville la trouvait très gentille … Elle était toujours prête à aider son prochain …
Au fur et à mesure qu’elle grandit, elle acquerra une grande capacité de combat, qu’elle n’hésita pas à utiliser contre des créatures de la pire espèce … qui détruisaient tout sur leur passage, et ne laissèrent que tristesse et désolation. Némésis n’hésitait pas à se mettre en danger afin de sauver les plus démunis. Elle combattait les monstres des ténèbres avec sa seule force, et tout ce qu’elle pouvait trouver sous ses mains pour l’aider à s’en débarrasser.

Une fois arrivée à l’âge de l’adolescence, la directrice l’envoya dans un collège d’une grande ville, Menphild, possédant une grande renommée, afin qu’elle puisse acquérir de bonnes études, ce qui convenait mieux à son rang. Némésis était toujours vu bizarrement par les habitants, et les collégiens vu qu’elle avait toujours son corbeau sur son épaule, et faisait ainsi, assez peur aux gens du peuple.
Némésis était devenue une très belle jeune fille , on aurait dit qu’elle était née avec la beauté d’une nymphe. Elle avait une longue chevelure, légèrement bouclé, de couleur châtain clair avec des reflets blond. Elle portait souvent ses cheveux attachés à la façon gréco-romaine avec des petites fleurs blanche qui lui faisait tenir sa coiffure. Elle avait de très beau yeux bleu ciel. Némésis mesurait 1,72m et était plutôt de taille fille et mince, sachant mettre en valeur sa jolie poitrine (Bonnet C pour certains qui aimeraient en savoir plus ^^).

Photo de Némésis :



Dans cette ville, il y avait un temple de vestales. Némésis qui en avait entendu parlé, voulut assouvir sa curiosité, et entra dans le temple. Elle tomba nez à nez avec une jeune vestale.

- La vestale: Entre jeune fille ! Toi, tu es Némésis n’est-ce pas ?
- Némésis: C’est exact, vous ne me fuyez pas ?
- La vestale: Pourquoi ferais-je çà ?
- Némésis: Je ne sais pas, tous les autres me fuient … Tout çà parce que je suis toujours avec mon corbeau.
- La vestale: Oui, mais moi non. Vous m’intriguez beaucoup, jeune demoiselle ! Saviez-vous que vous avez pas mal de ressemblance avec cette Déesse ? (elle montra une gravure de la déesse Morrigane sur une fresque) Regardez par vous-même !

Némésis s’approcha de plus près, et reconnu cette image. Elle sortit son médaillon de son bustier et le compara, elle remarqua que c’était exactement la même image.

- Némésis: Oui en effet.
- La vestale: Venez avec moi, les dieux ont un message pour vous.
Némésis la suivit et s’installa près d’un feu, qui ne ressemblait pas à un vrai feu, les flammes n’étaient pas tout à fait pareil, et le feu ne s’éteignait pas, malgré qu’il n’était pas ravivé …

- La vestale: Concentrez-vous, Némésis, et vous pourrez entrer en contacte avec eux.

Ce que Némésis fit. Peu de temps après, elle sentit que l’air était différent, elle ouvrit les yeux, et vit qu’elle n’était plus du tout au même endroit, même son corbeau n‘était pas là, or qu‘il ne la quittait jamais.
Une voix se mit à lui parler « Bienvenue Némésis, ici tu es à Célestia, le royaume des Dieux ! Avance tout droit, et tu trouveras une entrée sous un porche de fleurs. » Némésis obéit sans se poser de question. Une fois entrée, elle tomba sur une salle où trois personne l’attendaient.
Une femme prit la parole, c’était la même voix que tout à l’heure : « Bonjour Némésis, je me présente, je suis Dolphéa la Déesse de la mère nature, celle de la vie. Voici mon mari Fao le Dieu de l’honneur, de la sagesse et du respect, Et voici ma fille Morrigane la Déesse guerrière. Nous avons découvert en toi, une très grande capacité, qui ne fera que grandir… Nous cherchons une personne comme toi, qui travaillerait pour nous. Le monde des ténèbres est entrain de s’ouvrir sur la planète Dolphéra, et des créatures terribles mettent la pagaille dans la vie des Dolphériens. Ta mission sera de les combattre sans relâche, plus tard tu seras aidée par un jeune homme dans tes âges, à vous deux vous serez encore plus fort et plus puissants, afin de pouvoir arriver à tous les neutraliser pour que la paix revienne sur cette belle planète. Acceptes-tu ta mission Némésis ? »

La Déesse Morrigane s’approcha de Némésis, tout en lui souriant, et posa une de ses mains sur l’épaule de Némésis: « Je sais, tout çà peut te paraitre comme un rêve … mais pourtant c’est la réalité. Pour t’aider dans ta mission, j’ai quelques objets qui pourront t’aider. (Elle donna à Némésis, tout un sac à dos remplit d’armes). Voici ce qu’il contient : ceci est une arbalète à poignet pliable, tu peux la garder toujours sur toi, car si elle n’est pas activé, elle ressemble à un bracelet de cuir. Celle-ci est une arbalète lourde qui a la possibilité de tirer plusieurs carreaux en même temps. Voici plusieurs étoiles cyclones, tu verras, ses lames sont redoutables. Un katana à lame noir, regarde bien, il peut se séparer afin de former un double katana.».
- La déesse Dolphéa reprit: Alors acceptes-tu ta mission Némésis ?
- Némésis: Oui, je l’accepte (tout en s’agenouillant devant les dieux)
- La déesse Dolphéa: Nous te souhaitons donc bon courage, et que la force des dieux t’accompagne tout le long de ton périple. Et si besoin de nous revoir, passe à nouveau par un temple vestale. Bonne chance à toi Némésis !

Quand Némésis se redressa, elle se retrouva dans le temple des vestales, munit des armes et du sac à dos. Némésis ne put remercier la jeune Vestale car elle n’était plus là. Par contre, le corbeau se reposa sur son épaule. Elle repartit donc dans sa chambre du collège. Puis à la fin de la semaine, une fois rentrée à l’orphelinat, elle s’entraina donc avec son nouveau matériel, afin qu’elle sache s’en servir parfaitement. Elle répéta se programme durant plusieurs mois, en même temps elle continuait de se battre contre les menaces des enfers, afin de mener à bien la mission qu’elle avait accepté des dieux. Elle arriva à mener sa double vie, celle de collégienne, et de tueuse de monstre.
Une fois le collège finit, elle choisit un lycée qui lui apprendrait l’art martial afin que çà puisse l’aider pour sa mission, et ainsi lui permettre d’avoir des points supplémentaires pour ses études. Elle avait aussi choisit une option langue, le Lithorien, un ancien dialecte de cette planète, ce qui lui permettrait de pouvoir l’aider à comprendre certains vieux livres, qui portait sur les êtres des ténèbres, et toutes leurs espèces. Elle avait trouvé une petite chambré à l’extérieur de la ville, dans un tout petit village, Resembool, qui n’était qu’à 2 voir 3 km de la ville de Lior, chez Trisha qui n’est d’autre que la mère de Lethan.



De nos jours….




Au bout de quatre longues années de voyage Lethan et son maitre rentrèrent au village assez tard dans la soirée en plein mois de mai. Ce soir-là Némésis avait passé toute la soirée à discuter avec Trisha.
Quand la porte se mit à s’ouvrir.




C'est ici que nous commencerons le récit




Le Panthéon des Dolphérien comportait 8 Dieux de premiers ordre :



- Xionator le Dieu des enfers, qui est marié à la Prophétesse Tsera [tzéra].
- Dolphéa la Déesse de la mère nature (celle de la vie) mariée à Fao le Dieu de l’honneur, de la sagesse et du respect.
- Morrigane la Déesse guerrière (fille de Dolphéa et de Fao), n’est pas mariée et n’a eu aucun enfant, du moins pas à la connaissance des vestales. Par contre, on s’est que la déesse Morrigane disparut quelques temps et que quand elle se déplace dans le monde réel, elle prend l’apparence d’un corbeau.
- Arcana la Déesse du temps (que se soit aussi bien le temps climatique que le temps qui défilent, elle peut aussi aller dans le passé, le présent ou le futur) mariée à Ulrok le Dieu de la force (qu’elle soit terrestre (mer, terre) ou physique).
- Tagaroth le dieu céleste (soleil, lune, et étoile donc du jour et de la nuit) est le fils d’Arcana et de Ulrok
- Dulcinée la déesse de l’amour et de la beauté

_________________
Dark Princess

Histoire d’un jour

De fil en aiguille, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille et la mort n’est qu’un passage pour une nouvelle vie. Alors n’ayez pas peur de mourir et réjouissez-vous de cette nouvelle vie qui vous attend.


Dernière édition par Tatiana Alesky le Ven 23 Mar - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://age-des-dieux.4umer.com/index.htm.net
Tatiana Alesky
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 40
Localisation : La taverne des joueurs
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   Jeu 2 Fév - 13:18

De nos jours….




Au bout de quatre longues années de voyage Lethan et son maitre rentrèrent au village assez tard dans la soirée en plein mois de mai. Ce soir-là Némésis avait passé toute la soirée à discuter avec Trisha.
Quand la porte se mit à s’ouvrir.
Une silhouette apparut, elle était très peu visible à cause du contre jour.

Némésis se leva et se mit devant Trisha: Qui êtes-vous ? Et que voulez-vous ?
Un vielle homme entra et se mit à la lumière suivit par un jeune homme
Tarask : Du calme jeune fille !
Némésis: Du calme ? Mais je sais pas qui vous êtes, et en plus vous rentrez chez les gens sans frapper !
Trisha reconnut le veille homme mais fixa surtout le jeune homme: Lethan, c'est bien toi?
Némésis regarda Trisha, et resta muette.
Lethan n'eut pas le temps de dire un mot que Trisha était déjà dans ses bras
Némésis prit sa veste et se dirigea vers la porte: Bon , ben je vous laisse en famille , vous avez surement beaucoup de chose à vous dire. (Elle les salua)
Trisha : Non, reste Némésis ! (puis elle porta son regard sur Lethan et Tarask) Vous devez être affamés, je vais préparer de la soupe et du thé
Tarask : Avec plaisir (il la remercia d'un signe de la tête)
Némésis: Sans façon Trisha, vous avez vraiment besoin de vous retrouver. Puis il se fait tard ! j'ai eu une rude journée de toute façon ... (L'embrassa sur la joue) Bonne soirée à vous tous, et heureuse de voir enfin ton visage Lethan ! (les salua et sortit)
Lethan: Qui est-ce?
Trisha: Pour faire simple, après ton départ, afin de m'aider un peu niveau finance, j'ai transformé le grenier en chambre d'étudiante. Et Némésis est la jeune fille qui loue la chambre depuis plus de 3 ans.
Tarask s'assit , il semblait fatigué de la route.
Trisha: Et bien mon cher Tarask, vous me semblez très éreinter de votre voyage. Vous pouvez dormir ici ce soir, si vous voulez, mon fils vous prêtera sa chambre ! N'est-ce pas Lethan ?
Lethan: Qui aurait cru que ce vieux grenier finirait en chambre d'étudiant, je dormirai à la bonne étoile, il fait doux dehors
Tarask : Je vous remercie Trisha
Trisha: Et oui, mais tu sais cette idée m'a bien aidé ! Et puis cette charmante jeune fille est de très bonne compagnie. Dehors ? Non, non, y a toujours la grange si tu veux Lethan ?
Lethan: Ça ira à la belle étoile, et puis j'ai pris l'habitude en quatre ans
Trisha servit les bols de soupe avec du pain, puis ramena la théière et servit ensuite le thé bien chaud aux deux hommes: D'accord Lethan comme tu veux, mon grand !
Tarask : Si vous le permettez, je vais aller me coucher, je suis fatigué
Trisha: Attendez, je vais vous préparer votre lit. (elle fila dans la chambre de lethan, puis ressortit au bout de 5 min) Voilà ! C'est prêt !
Tarask alla se coucher laissant Trisha et Lethan seul
Trisha: Et bien mon fils qu'est-ce que tu as changé, te voilà un beau jeune homme désormais ! Que je suis heureuse de t'avoir enfin retrouver !
Lethan: Moi aussi, Tarask n'a pas toujours été tendre avec moi, mais retrouver la chaleur de son foyer fait chaud au cœur
Trisha: Il a été si dur que çà avec toi ?
Lethan: Ba comme d'habitude, mais ça valait le coup
Trisha: Donc pas déçut un instant de ce voyage ?
Lethan: Je ne dirai pas que ça a été facile tous les jours ... j'ai appris à me débrouiller seul et à me défendre
Trisha: Je m'en doute que çà pas du être facile, et t'as dû en vivre des aventures et des déboires ! Mais bon tu dois toi aussi être fatigué de ta route, non ?
Lethan: Tu as raison, je vais aller dormir
Trisha alla au placard, sortit une couverture et la tendit à son fils: Tiens ! Prends donc çà avec toi ... sait-on jamais, tu en auras peut-être besoin. Puis on aura tout le temps de rediscuter demain ! (elle embrassa son fils et fila se coucher)


Lethan alla dehors et prépara un petit feu de camps près de la grange. Il aperçut Némésis descendre du grenier. Elle était revêtu d'un long manteau noir, portant une drôle d'arbalète dans son dos. Elle remarqua une silhouette près d'un feu, et tacha de se cacher dans l'ombre.
Lethan: Il est pas un peu tard pour une promenade nocturne? (tout en continuant de préparer sa couchette)
Némésis un peu gêner: Heuuu... (et décida de changer de conversation) Tu vas dormir dehors ?
Lethan: Bien sur, la nuit est douce
Némésis fit d'une voix basse: Moué douce ... mais rarement tranquille ! (puis reprit d'une voix plus dense) Bon ben bonne nuit alors Lethan !
Lethan: Une minute, je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas, mais je doute fort que ce que tu portes dans le dos soit un doudou
Némésis: Heu ... ne t'occupe pas de çà !
Il vit un pommeau sortir légèrement du manteau: Je ne doute pas que tu saches te défendre mais tu devrais laisser la chasse au chasseur, ça peut-être dangereux
Némésis: Mais oui bien sur ! Bon j'ai du boulot ! A demain alors !
Lethan la laissa partir et se coucha



Némésis marcha pendant plus de 2h, et arriva à l'un des repères des vampires, que l'on lui avait transmit comme info auparavant. Elle attendit le début de l'aube, puis mit le feu à la bâtisse toute entière. Elle fut été surprise par un vampire, dont elle lui trancha la tête. Une petite projection de sang gicla sur elle, lui tacha légèrement le visage. Elle revint chez Trisha vers les 7h du matin.

Lethan était debout en train de se débarbouiller au puit torse-nu
Némésis ne put s'empêcher de le regarder, malgré tout. Puis en se rapprochant de lui, elle mouilla un morceau de tissus, et se débarbouilla le visage: Bonjour Lethan.
Lethan: La chasse a été bonne?
Némésis: Bof, la routine quoi !
Lethan: Il t'en reste un peu
Némésis: Arf ! Où çà ?
Lethan: Sur la joue
Elle s'essuya à nouveau: Et là ? C'est bon ?
Lethan: Les vampires sont toujours aussi nombreux dans la région
Némésis: Mais de quoi tu parles ?
Lethan: Le prend pas mal, mais tu sens le vampire
Némésis: Merci ! C'est gentil ! C'est mon nouveau parfum, vampirella , tu connais ? (elle ne put s'empêcher d'éclater de rire)
Tarask arriva à ce moment là: Lethan a raison, mais chasser les vampires n'est pas vraiment une activité pour les jeunes filles !
Némésis: Moué ben si vous le dites monsieur ! Je suis peut-être qu'une simple fille à vos yeux ..et je m'en fiche ! Bonne journée Monsieur ! Bon allez je file dormir un peu, à plus tard Lethan !
Tarask se mit à côté de Lethan et la regarda partir: Drôle de petite !
Lethan: Peut-être mais j'ai une drôle de sensation quand je suis près d'elle, comme si j'arrivais à sentir sa présence inconsciemment.
Tarask : Ne te laisse pas déconcentrer !

Personne n'avait aperçut Némésis qui était revenu à ce moment là, munit d'un sceau à la main, et juste en robe: Qu'il ne se laisse pas déconcentrer par quoi ?
Tarask ne répondit pas et fit un signe à Lethan avant de partir
Némésis: Bon çà va j'ai compris, je ne suis pas la bienvenue ! Je remplit mon sceau et je file ...
Lethan: Ne fais pas attention à lui, il est comme ça avec tout le monde
Némésis: Ah ? Bon faut avouer que je n'ai pas ma langue dans ma poche non plus ha ha ! Alors ce voyage, c'était bien ? T'as parcourut pas mal de terre, je suppose ... Dis voir si j'ai bien compris, t'es un chasseur de créature, c'est bien çà ?
Lethan: Tarask est un tueur de démon, pas moi
Némésis: Ah, j'avais dû mal comprendre alors ... Ben tu fais quoi alors ?
Lethan: Je n'ai fait que l'accompagner, je suis un simple fermier
Némésis: Ok viens avec moi ! (Elle prit son sceau remplit et amena Lethan dans sa chambre)
Lethan: Que veux-tu me montrer ?

Lethan n'eut même pas eu le temps de finir de s'habiller et resta torse-nue. Une fois en haut, il découvrit une chambre qui possédait une bonne panoplie de livres, et une énorme malle au pieds du lit.
Némésis: Vas-y assis-toi, en attendant !
Puis elle se dirigea vers la malle et l'ouvrit, une fois qu'elle avait posé le sceau sur la table. Elle apporta une couverture et la déplia sur le lit, laissant apparaitre plusieurs armement: Regarde un peu tout çà, moi je dois laver mes armes. (elle s'assied sur la chaise devant la table)
Lethan: Jolie panoplie, mais je comprend pas vraiment pourquoi tu veux me montrer tout ça, alors que l'on se connait à peine
Némésis: Ben si tu as passé tout ce temps avec ce chasseur, tu dois bien connaitre leurs armes, j'aimerais juste avoir l'avis sur la question par quelqu'un qui fréquentais un chasseur.
Lethan: Ma mère a vraiment dû beaucoup parlé de moi
Némésis: Ah çà oui ! Parfois il a fallut que je la réconforte... Le plus dur c'est quand elle est tombée malade, elle n'osait pas me demander de l'aide, mais je l'entendais parler à voix basse, tout en disant " Ah si mon fils était là !"
Lethan: Je la reconnait bien là
Némésis: Et puis, tu es le premier avec qui je peux parler sur ce sujet là ... Enfin bon, dis t'es pas vraiment un fermier ? Non parce que vu comment t'es fait, t'as bien dû faire autre chose que de l'accompagner hé hé !
Lethan: C'est ce qui arrive quand on se fait entrainer depuis l'âge de 10 ans
Némésis: Entrainer à faire quoi ? Tu sais que tu en as de la chance ? Moi j'ai dû tout apprendre par moi-même .... depuis j'ai une personne en ville qui me conseille un peu et me donne mes ordres de missions...
Lethan: Il y a quelqu'un comme ça au village?
Némésis: Non à la ville qui est à 3km d'ici, je vais au lycée là-bas.
Lethan: A Lior ?
Némésis: Oui
Lethan: Il faut dire que je ne connais pas vraiment Lior
Némésis: Moi un peu, vu que çà fait 4 ans que j'étudie là-bas
Lethan: On y allait avec ma mère pour vendre nos légumes au marché
Némésis: Ah oui ! Au fait t'es vraiment revenu, où tu vas repartir à nouveau ?
Lethan: Je suis vraiment revenu, bon si tu le permets, je vais finir de m'habiller et me réchauffer un peu
Némésis: Ah oui pardon ! Tiens met çà en attendant (elle lui posa une couverture sur le dos) De toute façon , je dois réviser et dormir un peu aussi
Lethan: Ça va aller, mes vêtements sont dehors mais merci quand même

Lethan sortit, s'habilla et commença à s'échauffer en faisant des pompes, abdominos,....
Au bout d'un moment Tarask revint et resta à l'écart surveillant l'entrainement de son élève. Némésis ne put s'empêcher de lire ses livres tout en regardant par la fenêtre. Lethan sortit une épée de son paquetage et fit quelques katas.

Au bout d'une trentaine de minute, un moine arriva dans la cours de Trisha: Bonjour Messieurs (et continua d'avancer jusqu'à l'échelle du grenier)
Lethan stopa son entrainement: Il fait quoi lui? (Lethan l'interpella) Je peux vous aider?
Le moine: Non non c'est pas la peine
Lethan: Vous êtes ici chez ma mère, pas dans un moulin
Le moine: Un moulin ? Mais je ne vois pas de palmes !
Tarask : Ne soyez pas insultant moine !
Le moine: Non non je ne m'appelle pas insultant moine, mais appelez-moi plutot Frère Igor Monsieur
Lethan: C'est qu'il se moque de nous en plus
Igor: Qui se moque de vous ?
Lethan: Mais vous pardis
Le moine se mit à regarder à droite et à gauche de lui, et ne vit personne: Moi ? Mais non messieurs je n'oserai point vous faire cette offense
Tarask: Lethan !!!
L'intonation de la voix de Tarask était légérement différente que d'habitude, à ses mots, Lethan brandit son épée et la plaça sous le cou du moine
Tarask : Maintenant, répondez !
Igor: Enfin jeune homme cette épée n'est pas un jouet !
Lethan: Que venez vous faire chez moi ?
Igor: Mais je viens voir la belle jeune fille !
Lethan appuya légèrement: Que lui voulez-vous?
Igor: Ceci ne vous regarde point jeune homme !
Tarask : Je vous conseille de répondre, Lethan est parfois maladroit et couper les têtes est son sport favori
Igor: Navré mais ceci doit rester confidentielle entre le clergé et elle.
Tarask : Haha, le clergé hein, ça fait longtemps que l'on n'en na pas tué un, n'est-ce pas Lethan !
Lethan: Ça c'est bien vrai et puis ça passera inaperçut dans un petit village comme celui-là !
Igor: Coooo mmmment çà ?? Çà fait longtemps ? Maiiiis nonnn mais nonnnn ! Vous ne comprenez rien ! J'ai rien contre vous ! Laissez-moi aller la voir !
Lethan: Dites-nous d'abord pourquoi ?
Igor: Mais faites-la venir ! svp ! Car je n'ai rien droit de vous dire !
Lethan: Pas question
Igor: Maiiiis pourquuuuoi çààà ???
Lethan appuya de plus en plus
Igor se mit à crier: NEMEEEESSSIIIIIIS !!!!!! A L'AIDEEEEE !!!!
Némésis à moitié endormit se laissa glisser sur l'échelles, avec la paume de son katana à la main, mais laissé dans son fourreau.
Némésis: Que se passe-t-il ? (elle ouvrit plus les yeux) Mais ... Igor ? Que faites-vous ici ? Et comment saviez-vous où me trouver ?
Lethan: Tu le connais ?
Némésis: Oui oui c'est ... heuuuuu...comment dire çà ! Enfin tu peux le relacher Lethan, il ne nous fera rien !
Lethan ne bougea pas
Tarask : Vous ne semblez pas très prudente pour une chasseuse, vous faire suivre par un simple moine !
Némésis: Je ne suis pas une chasseuse ! Puis je vous permets pas de me critiquer Monsieur !
Tarask : Je critique ce que je veux, jeune fille ! (en insistant surtout sur le "jeune fille")
Némésis: Lethan relache-le stp !
Lethan regarda Tarask qui lui fit un signe de tête
Lethan obéit et enleva l'épée qui plaça dans son dos tout en la gardant en main
Némésis: Bon que faites-vous là, Igor ?
Igor: Merciiii. J'ai des choses à vous remettre de la plus haute importance !
Némésis: Ah décidément, je n'ai jamais de répi ....
Igor: Mademoiselle, vous étiez obliger d'embaucher ces deux mercenaires ?
Némésis: Ce sont pas des mercenaires ! Puis vous croyez vraiment que j'ai besoin d'aide !!!
Lethan replaca l'épéee sous le cou du moine: Faites attention à vos parole, moine, si vous ne voulez pas perdre une oreille !
Némésis: Lethan ! Je t'en prie arrête ! C'est pas un mauvais bougre, c'est juste un grand maladroit !
Tarask: Sachez que pour les chasseurs, nous confondre avec des mercenaires est une insulte !
A ces mots, Némésis arriva sur Igor et l'endormit aussi sec: Nonnnn il faut pas qu'il le sache !
Lethan: Qu'il ne sache pas quoi ?

Némésis: Ce que vous-êtes !
Lethan: Et pourquoi ça?
Némésis: Le clergé n'apprécie guère les chasseurs, car vous allez sur leur plate bande, et que parfois vous tuez or qu'eux font juste un exorcisme et çà suffit.
Tarask : Ça nous le savons déja
Némésis: Donc vaut mieux éviter qu'il le sache non ?
Tarask : Jeune fille, j'ai vécu trop longtemps et vu trop de chose pour me soucier du clergé
Lethan: Tu travailles pour le clergé ?
Némésis: Disons que c'est un peu compliqué ... en quelques sorte oui, mais non je ne suis pas sous contrat avec eux, disons qu'il m'appuie dans ma quête.
Lethan: Donc tu bosses bien pour eux
Némésis: Non, disons plutot que toute seule ce n'est pas facile de savoir recueillir toutes les informations pour savoir où se terrent les créatures démoniaques, je bosse pour d'autres personnes ...
Lethan: Et ce moine, c'est qui au juste?
Némésis: Lui ? Ben c'est celui qui me donne mes munitions , mon attirails que j'ai besoin, bref mon fournisseur, et celui qui me donne les lieux des cachettes des monstres, si tu préfères. Il me fournit aussi des vieux livres, afin que je puisse trouver les points faibles de ses créatures.
Tarask : Allons-y Lethan
Lethan suivit tarask
Némésis: Attendez !!! Tarask, j'aimerai vous parler svp
Tarask : Je n'ai rien à dire au clergé (et reprit sa route)
Némésis: Mais je ne suis pas du clergé MERDEEEEEEEEEEEEEE !
Tarask fit mine de ne pas l'écouter
Némésis: Vous croyez que c'est facile pour une orpheline de se retrouver toute seule, devant une mission que l'on lui a confié et qui représente de grand danger !!! pfeu ! Fait chier va ! (puis dit à voix basse) Au moins toi Lethan t'as eu beaucoup de chance ! (Puis elle retourna vers le moine)

Lethan réaparut, il semblait sortir de nul part.

Némésis le vit et baissa les yeux et continua son chemin, tout en disant: Ton maitre t'attends Lethan !
Lethan: Ne t'occupes pas de lui, il est toujours grognon quand on parle du clergé
Némésis: Mais je m'en fou du clergé !!! Ce moine m'a bien aidé jusque-là ! Il m'a vu dans la bibliothèque, chercher de drôle de livre, puis s'est gentillement proposé de m'aider dans ma tache, rien de plus ! Je n'ai jamais vu le clergé pour ma part ! Et je m'en tape ! C'était le seul qui ne fuyait pas, avec ta mère devant moi ! Les seuls ! (sa voix commença à se saccader)
Lethan: C'est un vielle homme , il reste sur ses idées
Némésis: Je lui en veux pas, moi non plus j'apprécie pas le clergé et leur façon de parler sur ceux qui font la même tâche que moi... (igor commença à se réveiller à cet instant)
Igor: Mais tu ne bosses pas pour le clergé, Némésis, je les ai jamais mit au courant sur toi !
Lethan: Un drôle de moine
Némésis: Ben et les missions ?
Igor: Je devais les donner à d'autres personnes ... mais je préférais te transmettre les informations ... je n'ai pas le droit de faire ce que je fais avec toi ...
Lethan: Vous trahissez vos voeux donc ! Êtes-vous sur d'être un moine ?
Igor: Non, je ne suis pas un moine, mais un frère seulement !
Lethan: Je vois pas la différence
Igor: Disons que parfois certaines personne valent la peine pour que l'on s'occupe d'elle, quoiqu'il en coute ! N'as-tu rien remarqué de très étrange chez Némésis ?
Némésis regarda Igor, ne sut de quoi il parlait et encore moins de ce qu'il voulait dire.
Lethan: A part qu'elle a un arsenal digne de toute une armée
Igor: Alors çà c'est pas de moi ! Je fournis juste les munitions, et c'était pas facile à inventer franchement ! Oui tiens d'ailleurs Némésis, on peut savoir d'où çà viens cet arsenal ?
Némésis ne répondit rien. Lethan remarqua que Némésis était gênée
Lethan: Ça fait longtemps que vous jouez à ce petit échange?
Igor: J'ai remarqué Némésis il y a quatre ans dans la bibliothèque, je la trouvais étrange, et je sentais une drôle de sensation quand j'étais non loin d'elle. Puis au bout d'un an, à force que je la regarde au sein de la bibliothèque, et faire ses recherches, je me suis enfin décidé à lui parler, puis j'ai décidé de l'aider.
Némésis: Quoi ? Vous m'avez surveillé pendant un an ????? (puis elle se tu à nouveau)
Igor: Désolé Némésis mais vous m'intriguiez beaucoup
Lethan: Un moine qui s'intéresse au fille ...
Igor: Mais non je suis un frère pas un moine, moi je n'ai pas encore prêter mon serment ni même fait le voeux de chasteté
Némésis: Bon je peux vous poser une question ? Vous avez décidé de m'aider parce que je vous plais ? Ou c'est pour tout autre chose ?
Igor: J'ai décidé de t'aider pour plusieurs raisons, la première étant la ressemblance flagrante de la déesse Morrigane, surtout avec ce corbeau qui est toujours sur ton épaule. D'ailleurs où est-il ?
Némésis: Hier, il est juste venu le temps de la mission, et je l'ai pas revu depuis ... C'est très rare mais parfois çà lui arrive de ne pas être avec moi sauf quand je risque un danger, là par contre il est toujours avec moi.
Lethan: Je vous laisse, je dois aller m'occuper de la ferme

_________________
Dark Princess

Histoire d’un jour

De fil en aiguille, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille et la mort n’est qu’un passage pour une nouvelle vie. Alors n’ayez pas peur de mourir et réjouissez-vous de cette nouvelle vie qui vous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://age-des-dieux.4umer.com/index.htm.net
Tatiana Alesky
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 40
Localisation : La taverne des joueurs
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   Jeu 2 Fév - 13:19

Némésis: Bon que voulais-tu au fait ? Non parce que j'ai plein de chose à faire sans compter que j'avais promis à Trisha de l'aider dans ses taches.
Igor: Je voulais te remettre ceci par contre je t'en prie n'y va pas maintenant, élabore un plan et vois si l'on peut t'aider car pas sur que tu y arrives toute seule cette fois-ci.
Némésis: Je sais ce que j'ai à faire igor ! (elle prit le parchemin et fila) Rentres chez toi igor, faudrait pas que le clergé te cherche !

Elle rebroussa son chemin et fila à sa chambre. Elle descendit et fila aider trisha au bout d'une petite heure. Lethan était dans la cours en train de fendre du bois

Némésis: Où est ta mère Lethan ?
Lethan: Dans la grange
Némésis: Merci (elle fila à la grange et dès qu'elle la vit, lui dit) Bonjour Trisha ! Bon çà y est j'ai finit, je viens vous aider, que puis-je faire ?
Trisha : As-tu aperçut Lethan en venant ici ?
Némésis: Oui il coupe du bois
Trisha : Il n'est pas très doué pour ranger le bois et puis ça vous permettra de faire un peu plus ample connaissance
Némésis: D'accord je vais le faire. Et au fait voulez-vous que j'aille en vile pour votre traitement ? Il me semble que vous arrivez au bout non ?
Trisha: Je veux bien oui, mais pas un mot à Lethan, je ne veux pas qu'il s'inquiète
Némésis: Très bien, j'irai. Je file aider Lethan alors. Ah ! Et promettez-moi de ne pas trop vous fatigué svp. D'accord ?
Trisha : Ne t'inquiète pas ma belle
Némésis: Ok (puis elle courut vers Lethan)
Lethan vit Némésis arriver à toute jambe, puis elle se mit à la tache du rangement du bois qu'il venait de couper.
Lethan: Qu'est-ce que tu fais?
Némésis: J'aide ! Qu'est-ce que tu crois. Je ne paye pas que mon loyer, j'aide aussi.
Lethan: Maman les range toujours au même endroit ?
Némésis: Je m'occupe de ranger le bois, toi tu le coupes. Ok ?
Lethan: Ça marche comme ça

Au bout de quelques minutes, Tarask arriva

Tarask : Dépêches-toi de finir Lethan, c'est l'heure de ton entrainement
Némésis: Lethan, çà dure combien de temps ton entrainement ?
Lethan: Ça dépend des fois
Némésis: Bon ok, je termine çà, puis je vois ce que Trisha a encore à me faire faire, puis je filerais à la ville ... car je suppose que j'ai pas le droit de rester...
Lethan: Tu peux rester si tu veux
Némésis: T'es sur que çà va pas gêner ton maitre ?
Tarask : Vous apprendrez peut-être une chose ou deux
Némésis: Rooo çà va hein ! Mais oui je suis curieuse de voir çà. Heu ... Lethan pourquoi tu t'entraines si tu dis que tu n'es qu'un simple fermier ?
Lethan: C'est lui qui me force à m'entrainer, si ça tenait qu'à moi ... je ..
Tarask le coupa dans sa phrase: Ton entrainement est nécessaire et un homme doit savoir se défendre
Némésis: Bon je termine mon travail vite fait bien fait puis je vous regarde. (elle cachait sa joie de pouvoir enfin voir comment était l'entrainement d'un chasseur)

Quand elle revient, Lethan était déja en train de faire des kata sous la surveillance de Tarask, de temps en temps, il lui envoyait une arme différente
Némésis: Tarask ? Çà consiste en quoi exactement de faire çà, si on a personne en face ?
Tarask l'ignora...
Tarask: Arrêtes-toi (il s'aprocha de lethan qui c'était arrêté en position de combat) Ton dos plus droit et tiens plus fermement ton arme
Némésis se dit intérieurement: "mais qu'est-ce qu'il m'énerve quand il fait çà ce vieux grincheux !"
Tarask : Dites-moi jeune fille, qu'elle arme magnez-vous le mieux ?
Némésis: Je ne sais pas trop ... peut-être les doubles katana ... Je me suis jamais posé cette question à vrai dire ...
Tarask : Les épées donc (il prit une épée dans son sac et la lança à Némésis puis retourna à sa place)
Némésis la rattrappa: Mais qu'est-ce que vous voulez que je fasse avec çà ?
Tarask : A ton avis ?
Némésis: Bon ok ! (Elle se mit en garde en mettant une main dans le dos) Non, attends Lethan ! (puis elle se mise à faire tournoyer l'épée à une main, puis la lança dans son autre main et fit la même chose) Bon çà y est je l'ai en main, on peut y aller Lethan ! (elle se remise en position)
Lethan eut un sourire au coin avant de se lancer sur elle

Le combat était impressionnant à voir, ce que Némésis avait en rapidité, Lethan le compensait par sa souplesse et ses reflexes...
Némésis fit un saltot avant retournée, et posa son épée à quelques centimètre de la gorge de Lethan.
Némésis: Fin du combat ! (fit-elle)
Tarask : Impressionnant, même si la défense laisse à désirer
Némésis: J'aime pas cette épée, elle est lourde ! (après un laps temps) Oui mais Lethan se débrouille mieux que moi, Monsieur .... Peut-être parce que personne ne m'a apprit à combattre ... (elle avait un air si triste tout d'un coup)
Lethan: Pourtant tu te débrouilles bien
Némésis: Merci , je m'excuse mais je dois filer en ville c'est urgent, j'ai une course à faire pour une amie. (on pouvait ressentir dans sa voix, une énorme tristesse caché au plus profond d'elle)

Au moment où elle tendit l'épée à Tarask, un corbeau se posa sur son épaule.
Némésis: Ah te voilà toi ! Bon allez filons ! Merci Tarask.

Avant de partir pour la ville , elle retourna dans sa chambre, et ressortit avec un sac à dos, où pouvait remarquer par moment un pommeau qui sortait de son manteau au niveau du dos, légèrement caché par ses longs cheveux.
Lethan la regarda partir avec un léger sourire
Tarask : Ne te rapproche pas trop d'elle ! C'est une source d'ennuis
Lethan: Pourquoi ?
Tarask : Elle travaille avec le clergé et ce corbeau ne m'inspire pas confiance
Lethan: Elle ne travaille pas vraiment eux, elle est juste en contact avec ce moine qui la renseigne sur des monstre à tuer, mais ça s'arrête là

Trisha arriva à ce moment ...
Trisha: Bonjour Tarask, avez-vous bien dormit ?
Tarask : Très bien, d'ailleurs je vous remercie pour votre invitation
Trisha: Mais de rien, c'était une grande joie pour moi, de vous retrouver tous les deux. Puis une maison vide après un si long voyage, c'est dur. Rien de tel que la chaleur d'un bon foyer, ne croyez-vous pas mon cher ami ?
Tarask : Vous avez bien raison, rien ne vaut la chaleur d'un bon foyer
Trisha: J'ai cru tout à l'heure vous entendre parler de Némésis, non ?
Lethan: Elle m'a aidé pour le bois
Tarask : J'espère qu'elle ne vous apporte pas d'ennuis ?
Trisha: Oh que non, bien au contraire ! Je remercie tous les jours que dieu fait, de me l'avoir envoyée et croisée son chemin. C'est une brave petite avec un énorme cœur. Si vous saviez tous ce qu'elle a fait pour m'aider or qu'elle n'y étais pas obligé ...
Tarask voulut parler mais il se retenait de tousser, puis une fois passé : Je dois vous laisser, j'ai encore des choses à faire
Trisha: Attendez, j'aimerai vous parler seul à seul. Marchons ensemble vous voulez bien ?
tarask : Bien sur

Trisha: Lethan ? Rattrapes Némésis, elle a oublié cette bourse d'argent. Allons-y Tarask !
Lethan: J'y fonce
Tarask : Que vouliez-vous me dire
Trisha: Dites-moi mon cher ami, que vous arrive-t-il ? Vous êtes assez pâle depuis votre arrivée. De plus le voyage devait durée plus longtemps... Racontez-moi tout, je vous en prie !
Tarask : Je n'ai plus rien à apprendre à Lethan, il doit maintenant voler de ces propres ailes
Trisha: Vous ne me dites pas ce que vous avez... Je vous ai entendu toussé la nuit dernière, je vois bien que çà ne va pas fort ! Ne vous renfermez pas sur vous-même ! Quand on a pas trop la santé, c'est mieux d'être entouré vous savez !
Tarask : Haha, ne vous inquiétez pas pour moi, je me fais vieux, les voyages ne sont plus de mon âge, ça ira mieux une fois reposer
Trisha: Mon ami, puis-je vous proposer de rester chez moi ? Je m'inquiète pour vous et je préfère vous avoir près de moi, plutôt que seul dans votre coin.
Tarask : Je vous remercie mais je ne peux pas accepter, je dois vous laisser maintenant
Trisha: Bon d'accord, mais n'oubliez pas mon offre svp. Vous m'avez tant aidé , et c'est à mon tour de vous rendre l'appareil !
Tarask lui fit un signe de tête et partit



Pendant ce temps , Némésis qui était sur la route pour aller à la ville de Lior aux abords de la forêt, se fit encercler par 3 cerbères. Elle se débattit du mieux qu'elle pût, elle tentait de les blesser avec ses deux lames de son katana. Le corbeau s'envola aussitôt et repartit à la ferme de Trisha. Sur la route, il reconnut Lethan, et se posa sur lui tout en s'agitant, afin d'essayer de lui faire comprendre que Némésis était en grand danger.

Lethan voulut le faire s'envoler mais il continua de battre ses ailes et coassait énormément.

Lethan:
Qu'est-ce que tu me veux toi?

Le corbeau chopa le col du manteau de Lethan par le bec, et fit un mouvement de bas en haut, puis de haut en bas avec sa tête sans lâcher le col.
Lethan: Vas-tu me laisser oui ! Mais attend, tu n'es pas le corbeau de Némésis ?
Le corbeau lacha le col et fit oui d'un signe de tête.
Lethan: Elle est où Némésis?
Le corbeau se remit à coasser et à s'agiter énormément.
Lethan: Montres-moi !

Il s'envola et lui montra la route. Lethan le suivit. Il vit au loin 3 cerbères dont un à terre qui entourait Némésis. Elle était en plein combat, mais il remarqua qu'elle était assez fatiguer dans ses gestes. Lethan accélera le rythme dégaina d'une main une épée et de l'autre une dague.
Quand il arriva à porter, il lança sa dague sur le cerbère qui était derrière Némésis, elle atteignit la tête du centre qui lui passa au travers de la gorge. Puis, quand Lethan arriva à hauteur, il s'élança et coupa la tête de gauche vu que la tête de droite avait déjà été coupé par Némésis.
Némésis se concentra du coup sur celui devant elle. Elle fit une petite galipette en roulade et planta une de ses lames en plein coeur du cerbère, il fit sortir un grand cri avant de perdre la vie. Au passage, le cerbère avait donné un coup de patte dans le dos de Némésis, son manteau avait été fendu de part et d'autre. Une fois finit, Némésis rassembla ses deux lames en une, la planta dans le sol et s'appuya dessus afin de reprendre son souffle.
Le cerbère de Lethan était gravement blessé et la dague était plonger dans sa dernière tête le faisant ainsi souffrir. Lethan le regarda et l'acheva en la lui coupant.

Le corbeau se posa sur l'épaule de Némésis.
Némésis: Merci Lethan, mais comment as-tu su ?
Lethan: Le corbeau est venu me chercher, tu es blessée ?
Némésis: Je ne pense pas, mais j'ai perdu assez de temps, à cause d'eux, je dois aller au plus vite à Lior, voir une personne avant qu'elle ne ferme sa boutique.
Lethan: Fais-moi voir ! (il remarqua que le dos de Némésis était déchiré, il la retourna et la pencha en avant pour mieux voir son dos)
Elle serra les dents: Mais j'ai rien, je dois filer ! (Elle avait une légère entaille au niveau du dos, plutot une belle griffure ... elle était longue mais peu profonde. Elle se redressa) Allez filons stp !
Lethan la forca à s'assoir: Ne bouge pas !
Lethan alla un peu plus loin et chercha quelques plantes puis revint très vite. Il remarqua que rien que le fait de s'assoir ou de se pencher la faisait souffrir. Mais elle avait été blessé par le premier cerbère au niveau de la paroie abdominale, et Lethan n'avait pu le voir.
Il mit les plantes dans sa bouche et les macha pour en faire une pâte
Némésis: Mais ... que fais-tu ? Laisses-moi au moins rester debout stp.
Lethan l'empêcha de se relever, sortit la pâte de sa bouche et se plaça derrière elle
Lethan: Enlèves ton haut !
Némésis: Hein ???? Mais t'es pas bien !!!
Lethan: Pour appliquer la patte c'est plus facile et puis d'où je suis, je ne vois rien !
Némésis déboutonna le haut de sa robe, et fit tomber le haut sur ses hanches afin de ne rester plus qu'en soutien gorge. Elle faisait la tête. Et tâchait de tenir ses vêtements devant-elle, afin de cacher sa poitrine. Lethan appliqua la pate sur la plaie

Lethan: Les cerbères ont très souvent du poison sur les griffes, tu es blessée autre part ?
Némésis: Non (elle ne voulait pas qu'il voit l'autre blessure vu son emplacement) Raison de plus pour que j'aille voir cette personne, elle me filera un antidote !
Lethan: Ok, je vais t'accompagner alors
Némésis: Si tu veux ! Mais faisons vite !

_________________
Dark Princess

Histoire d’un jour

De fil en aiguille, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille et la mort n’est qu’un passage pour une nouvelle vie. Alors n’ayez pas peur de mourir et réjouissez-vous de cette nouvelle vie qui vous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://age-des-dieux.4umer.com/index.htm.net
Tatiana Alesky
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 619
Age : 40
Localisation : La taverne des joueurs
Date d'inscription : 01/09/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   Jeu 2 Fév - 13:29

Au bout d'une trentaine de minute, le teint de Némésis palissait de plus en plus .... Ils arrivèrent enfin en ville. Elle frappa à la porte de la personne qu'elle devait voir.
Korgan: Tiens Némésis, je t'attendais, tu es bien pâlotte, je trouve ... (au même moment Némésis s'évanouit)
Lethan la rattrapa juste à temps et la prit dans ses bras.
Korgan: Rentres, pose-la sur la table et raconte-moi tout jeune homme !
Lethan: Elle a été empoisonnée par un cerbère, je l'ai soignée mais mon antidote n'a pas suffit on dirait...

Une fois posé, Korgan s'aperçut que les vêtements de Némésis étaient en sang sur le devant, il découpa le haut de la robe et découvrit une blessure bien profonde. Il coupa ensuite le soutien-gorge: Celle-ci tu n'as pas dû la voir. En premier lieu l'antidote à lui faire boire. (il ouvrit son placard et le tendit à Lethan, ce que Lethan accomplit aussitôt) Moi je m'occupe de soigner cette plaie-là ! (il revint avec une bouteille d'alcool, en renversa sur la plaie, ce qui réveilla Némésis aussi sec en poussant un hurlement) Jeune homme, met-lui ce bâton dans la bouche stp ! ( Pendant que Lethan obéissait, Korgan prépara une lame qu'il fit brûler et se rapprocha à nouveau de Némésis) Tiens la bien jeune homme ! (il enfonça la lame dedans, ce qui fit bondir en position assise Némésis, mais fut stopper aussitôt par Lethan l'en empêchant de bouger. Némésis serra fortement le bâton dans la bouche, on pouvait ressentir sa douleur. Puis elle retomba dans les pommes) Bon maintenant, je vais recoudre afin que la blessure ne se voit moins ! ( il recousît la plaie, afin de bien la diminuer. Tout le long de l'opération, Lethan tenait la main de Némésis qu'elle serrait très fortement et il la maintenait de l'autre main, même si il
avait du mal par moment) Voilà, j'ai finit ! Au fait qui es-tu ?
Lethan: Je m'appelle Lethan
Korgan: Ah mais tu es le fils de Trisha alors ?
Lethan: Oui
Korgan: Heureux de te rencontrer enfin Lethan. J'espère que ta mère ne se fatigue pas trop ?
Lethan: Elle va bien
Korgan: Bon je vais préparer ce que Némésis était venu chercher, puis je vous raccompagnerais en calèche.

Une fois Korgan sortit, Némésis se réveilla et se releva , en crispant les dents et en se tenant le ventre.
Lethan: Doucement, tu vas rouvrir la plaie
Némésis: Mais ... (Elle se rallongea sur la table doucement) Lethan ? Où est Korgan ?
Lethan: partit chercher ta commande
Némésis: Ah oui ma commande ! (elle se redressa légèrement et doucement, puis elle vit que le haut de sa robe avait été découpé en deux partit, et que l'on pouvait tout voir. Elle se sentit énormément gêner et chercha les morceaux de sa robe ... prit les deux morceaux et s'en servit donc afin de cacher au mieux son corps)
Korgan revint à ce moment là: Hey Némésis recouches-toi ! Je dois te faire tes pansements maintenant ! Et relâches le tissus de ta robe, car je vais aussi recouvrir tes blessures au dos.
Némésis le regarda, puis regarda Lethan: Mais .... Korgan !
Korgan: Allez fait pas l'enfant ! Bon Lethan ? Peux-tu te retourner stp ?
Lethan: Je vous attend dehors
Korgan se mit donc à la tache. Puis donna des indications: Némésis ? Il ne faut pas mouiller les plaies, il faudra changer les pansements dès qu'il y en aura besoin, donc çà risque d'être plusieurs fois par jours, et interdiction de porter un soutien gorge ou même un corset. (Il sortit un tee shirt du placard) Tiens, met çà, je vais jeter tes vêtements, il finit de découper le haut de la robe. Maintenant suit-moi, je vais te ramener !
Némésis enfila le tee shirt et se tenu le ventre tout en marchant doucement, et l'autre main s'accrochait au bras de Korgan.

Une fois, dehors...
Korgan: Allez couches-toi à l'arrière et Lethan monte devant avec moi !
Lethan obéit sans poser de question
Korgan ne dit rien durant tout le trajet, Némésis tant qu'à elle cachait sa souffrance. Une fois arrivée, il demanda à Némésis de ne pas bouger, et il alla frapper chez Trisha.
Lethan descendit et partit à la recherche de sa mère, il la trouva à l'arrière en train d'étendre le linge
Trisha: Tiens Lethan, déjà de retour ?
Lethan: Oui Némésis a fait une mauvaise chûte sur la route
Trisha lâcha le linge: Bon allons la retrouver !
Lethan: Elle est ici, Korgan nous a ramené en charrette
Trisha: Korgan est- là ? Je suppose qu'il veut me voir. (ils se dirigèrent à l'entrée) Bonjour Korgan, entrez donc, on sera mieux pour discuter.
Korgan: Oui merci
Lethan s'approcha de Korgan et lui chuchota.
Lethan: Elle a fait une mauvaise chute, inutile de lui parler des cerbères
Korgan: Ta mère n'est pas bête Lethan, elle devra lui faire les bandages, elle sera vite que çà n'a rien à voir avec une chute, crois-moi ! (lui répondit-il à voix basse)
Lethan: Je ne veux pas l'inquiéter c'est tout ... dans ce cas, je m'occuperai moi-même de Némésis
Korgan: T'es sur que tu seras t'occuper de çà ? Tu veux vraiment pas que j'en touche deux mots à ta mère ?
Lethan: J'ai l'habitude de faire les bandages
Korgan: Ok je vais lui donner quelques recommandations quand même, puis je t'en donnerai à toi.

Une fois assis autour de la table, elle servit le café.
Korgan: Merci Trisha. Bon première chose Némésis où vit-elle ?
Trisha: Dans le grenier
Korgan: Ok donc elle a interdiction de soulever, monter à l'échelle, faire le moindre effort qui lui ferait travailler ses abdos. (il tend un premier sachet) Voici des comprimés pour la douleur. Le reste qu'elle a besoin, elle les aura avec elle. Et voici la commande ! Némésis me règlera la prochaine fois, c'est pas urgent !
Trisha: Bon je crois Lethan qu'il va falloir que tu lui prêtes ta chambre, le temps qu'elle se remette.
Lethan: Pas de problème et si tu le permets, j'aimerai m'occuper d'elle, c'est à cause de moi qu'elle s'est blessé, j'aimerais me racheter
Trisha: Ah bon ? Ben je n'y vois aucun inconvénient.
Korgan: Moi non plus ! Il faut lui changer ses bandages dès que le besoin s'en fait ressentir, bien vérifier que çà ne s'infecte pas, et vérifier qu'elle ne fasse pas de fièvre, si ses symptômes apparaissent venez me chercher aussitôt, moi, je repasserais tous les 3 jours, et dans 7 jours j'enlèverai les points de sutures. Voici tout le matériel nécessaire aux bandages et aux soins. Par contre interdiction qu'elle mouille ses plaies, d'accord Lethan ? (il rajouta à voix basse) Elle a interdiction de porter soutien-gorge ou corset aussi !
Lethan: Ok
Korgan: Des questions ?
Lethan: Pas pour moi
Korgan: Alors va chercher Némésis, ta mère et moi allons faire son lit.
Lethan: Ok
Lethan se leva et alla dehors

Korgan: Alors Trisha ? J'espère que vous vous ménager ? Il faut pas que vous en fassiez trop souvenez-vous ! Et est-ce que çà va de mieux en mieux ?
Trisha: Oui, çà ira, je ferais attention ne vous inquiétez pas. Et oui le traitement agit bien.
Korgan: Voulez-vous une personne pour vous aider vu que Némésis vous donnera plus de travail ?
Trisha: Non surtout pas sinon Lethan va se douter de quelques choses.
Ils ressortirent tous deux de la chambre.
Lethan et Némésis arrivèrent à ce moment précis. Lethan portait Némésis dans ses bras
Lethan: La chambre est prête ?
Trisha: Oui Lethan. Installes-là, moi je vais raccompagner Korgan.
Lethan: ok (il rentra dans la chambre et l'allongea sur le lit)
Némésis: Merci Lethan, mais pour le reste je me débrouillerais seule. J'ai bien compris qu'il fallait que je reste au lit. Je n'ai pas besoin d'aide pour me déshabiller tu sais.
Lethan: Pour ça peut-être pas ... mais pour les bandages ?
Némésis: Comment çà les bandages ?
Lethan: Les bandage de ta blessure
Némésis:.... ah mince ! J'avais oublié ce détail ! Ben ... je demanderai à ta mère alors.
Lethan: Heu et bien à se propos
Némésis: Oui ?
Lethan: Tu risques de griller ta couverture si elle voit les blessures donc c'est moi qui m'en occuperai
Némésis: Heu ... attends là, oui c'est une bonne raison ... mais ...tu me verras ... NON mais çà va pas NON !!!!
Lethan: Tu veux garder ta couverture oui ou non ?
Némésis mécontente et non enchanté par cette idée là: ... bon ... d'accord !
Lethan: Si tu as besoin d'un coup de main appelle-moi
Némésis: Non çà va aller ! (dès qu'il lui tourna le dos pour sortir de la chambre, elle essaya de se déshabiller) Mais aie ! Mais punaise c'est pas possible ! (elle retenta, mais çà lui déclenchait de brève douleur) Puis merde va ! Lethan ?
Lethan: Oui ? (comme il était déjà sorti de la chambre, il rentra à nouveau)
Némésis complètement gêner: Heu .... tu voudrais ... pas ... heuu ... enfin .... tu vois quoi ....
Lethan: J'arrive
Lethan comprit très bien et alla l'aider, il ne semblait pas prêter attention au forme de Némésis qui se dévoilaient quand il l'aida à retirer sa jupe et le jupon
Lethan: Le t-shirt on en fait quoi ?
Némésis: C'est combien de fois par jour les bandages ?
Lethan: Dès que le besoin s'en fait ressentir, par exemple si je vois qu'il est salit, humide ..., donc assez souvent.
Némésis: ... bon d'accord enlève-le çà m'évitera d'avoir mal à chaque fois.
Lethan l'aida à enlever le t-shirt, ce qui fit apparaitre sa poitrine
Dès qu'il eut enlevé le tee shirt, elle mit ses mains sur ses seins pour les cacher. Lethan ne fit mine de rien, même si c'était la première fois qu'il voyait des seins. Puis il regarda le bandage et recouvrit Némésis avec le drap.
Némésis: ... Lethan ? ... Tu vas devoir regarder si souvent que çà ? (complètement gêner, avec une voix toute petite)
Lethan: Il le faut bien si tu ne veux pas que la plaie s'infecte et que ça guérisse plus vite et si ça peut te rassurer, c'est aussi gênant pour moi
Némésis: Ok j'ai rien dit (elle tira le drap afin de s'y cacher)
Lethan: Ne t'en fais pas, je ferais le plus vite possible

On entendit le bruit de la porte d'entrée, s'était Trisha qui rentrait, elle fila dans sa chambre en douce, puis ressortit en allant en direction de la chambre de Lethan.
Trisha: Tout se passe bien ici ?
Lethan: Bien sur, tu es sur que ça va maman ? Tu es un peu pâlotte !
Trisha: Mais oui ! Bon je vais chez la voisine leur demander leur lit de camp, car je suppose comme tu vas veiller sur Némésis, il va te falloir un lit dans la même chambre.
Lethan: Tout dépend de Némésis
Trisha: Depuis quand les malades ont le droit de décider ? De plus çà n'a pas l'air d'une petite blessure si j'ai bien compris. Donc il lui faudra de l'aide régulièrement, et pour tout. Donc soit je m'y colle, soit c'est toi, mais un de nous deux devras s'en occuper ! ... (après un laps temps) ... heuuu je devrais peut-être accepter d'avoir une infirmière à la maison ... car bon va falloir l'aider aussi pour la toilette. Oh pauvre petite ...
Lethan: On n'a pas l'argent pour ça
Trisha: Ok on se débrouillera entre nous. Bon je vais chez la voisine Lethan.

Elle revint au bout d'une trentaine de minute...
Trisha: Lethan ? Aide-moi à l'installer stp !
Ce qu'il fit aussitôt.
Némésis les vit entrer avec un lit de camp.
Némésis: Pardon mais c'est pourquoi faire ?
Lethan: C'est pour moi
Némésis: Comment çà pour toi ???? Ne me dis pas que tu vas dormir dans la même chambre que moi !!!!
Lethan: Ba oui dans ce lit de camps
Némésis: TU VEUX PAS DORMIR DANS LE LIT AVEC MOI NON PLUS ????? (fit-elle avec un ton assez fort)
Lethan: Je vais dormir dans ce lit de camps
Némésis regarda Trisha: Trisha svp .... pas çà !
Trisha: Némésis sache que chez moi les malades non pas le droit de décision !
Némésis mécontente se cacha sous les draps.
Trisha: Fiston suis-moi stp, j'ai à te parler.
Lethan suivit sa mère
Trisha: Lethan, Korgan m'a dit que Némésis allait surement nous faire de la fièvre cette nuit, à cause de ce qu'elle a subit comme opération, il m'en a pas dit plus, donc je voulais te prévenir, pour que tu prévois absolument tous ce que tu auras besoin à tes côtés et aussi t'avertir que la nuit sera longue. Si tu veux on peut faire un roulement ?
Lethan: Ne t'en fais pas, j'ai l'habitude des nuits blanches
Trisha: Et pour les soins et tout, tu sais faire aussi mon fils ?
Lethan: Bien sur, Tarask m'a apprit
Trisha: Ok (elle lui tends une couverture et un coussin) Bon je vais préparer une bassine d'eau et une serviette que je vais mettre sur la commode, si elle nous fait de la fièvre. Puis je vais préparer un bon bouillon pour notre demoiselle
Lethan: ok (il rejoignit Némésis)
Némésis quand elle le revit: Lethan, tu vas toujours être à mes côtés ???? Tu sais j'ai pas l'habitude qu'on s'occupe comme çà de moi, je me suis toujours débrouiller seule, puis t'as pas besoin de faire tout çà pour moi,tu sais ....
Lethan: Je sais bien mais ....
Némésis: Mais quoi ???
Lethan rougit légèrement : Disons qu'on m'a toujours dit d'être gentil avec les filles
Némésis: Bon, je crois que de toute façon ta mère ne me laisserait pas le choix.
Lethan: C'est vrai qu'elle peut se montrer persuasive par moment
Némésis: Tout a fait, et parfois , c'est une vrai tête de mule !
Lethan: En tout cas, je suis impressionné, 3 cerbères à toi toute seule
Némésis: Je ne suis pas suicidaire Lethan !!! Je n'y serais jamais aller toute seule pour ce genre de mission.... Ils m'ont tombé dessus comme çà .. je m'attendais pas du tout à les voir .... Le plus bizarre, c'est qu'ils se sont bien caché et sont sortit pour m'entourer... comme-ci ils savaient que j'allais passer par ce chemin ...
Lethan: Une embuscade, bizarre pour des cerbères
Némésis: Ben on aurait dit qu'ils obéissaient à quelqu'un ... j'avais remarqué peu avant que mon corbeau était un peu bizarre dans son comportement, comme-ci il avait ressentit une présence. Mais je n'y ai pas prêter intention .
Lethan: C'est quoi ce corbeau au fait ?
Némésis: Je ne sais pas , il m'accompagne depuis le jour où l'on m'a déposé à l'orphelinat. Ma mère avait précisé qu'il fallait pas s'inquiéter de la présence de ce corbeau et qu'il fallait le laisser avec moi. J'en sais pas plus .... (fit-elle d'un air très triste)
Lethan: Orphelinat hein ?
Némésis: Ben oui, je n'ai pas de parents, j'ai été élevée dans un orphelinat ma mère m'y a déposé peu de temps après ma naissance, j'avais quelques heures seulement .... (elle commença à avoir la voix légèrement sanglotante)
Lethan: Et heu, ça fait longtemps que tu chasses ?
Némésis: J'ai commencé à défendre les gens, quand j'avais 9 ans. Mais je me suis vraiment mise à la chasse , quand j'avais 11 ans.
Lethan: C'est drôle, j'ai commencé mon entrainement au même âge
Némésis: Ben je suis née la nuit de l'éclipse lunaire il y a de cela presque 18 ans.
Lethan: Moi aussi. Je suis né lors de l'éclipse lunaire
Némésis: Ah oui ? Tiens c'est marrant çà quand même !
Trisha arriva: Voilà le bouillon pour Némésis. Lethan tu veux ton plat ici ?
Lethan: Heu et bien ici
Trisha: Je t'apporte çà de suite.
Elle revint aussitôt apporter le repas de son fils: Bon appétit tous les deux.

Une fois partit, Némésis se redressa et se mit en position demi-assisse, le dos contre le mur, elle essaya de faire tenir le drap seul, mais elle n'y arrivait point.
Némésis: Lethan ? Tu peux te retourner le temps que je mange stp ?
Lethan rougit: Heu oui bien sur
Némésis: Merci (elle prit l'assiette et mangea son bouillon, le drap lui arrivait juste en dessous de la poitrine)

Pendant ce temps Lethan mangeait son repas, mais Némésis l'interrompu:
Némésis: Lethan, j'ai plus faim, j'ai trop mal ! Et j'arrive pas à remettre le bol à sa place çà me fait encore plus mal.... je voudrais me rallonger ! (elle avait une main posé sur la blessures, comme-ci elle tenait le bandage)
Lethan: Je vais te débarrasser, (il se leva et vu que les seins de Némésis était apparent, il ne put s'empêcher de les fixer)
Némésis: Merci (en se remettant allonger, elle ne put s'empêcher de pousser un petit cri) aiiiee !
Lethan posa le bol: Je devrais vérifier le bandage
Némésis: Heuuuu ... (elle descendit le drap en bas du ventre, et tenait la blessure qui commençait à bien la faire souffrir, elle avait le visage légèrement rouge, du coup elle tourna la tête afin que Lethan ne puisse la voir)
Lethan prit la main qu'il y avait sur le bandage, il vit sur le bandage du sang et sur la main également. Il sortit un chiffon et lui nettoya la main avant de la poser de manière à cacher ses seins au maximum.
Lethan: Je crois que je vais devoir refaire ton bandage
Némésis: ... bon d'accord ... (fit-elle d'une petite voix hésitante)
Lethan prit les ciseaux et coupa le bandage, il nettoya la plaie, posa une compresse.
Lethan: Il va falloir te lever un peu
Némésis: Ok ( elle se mit en position demi-assise sans s'appuyer contre le mur cette fois-ci, mais elle serrait les dents)
Lethan se dépêcha de faire le bandage, quand il eut terminer de recouvrir la plaie, il s'arrêta et regarda Némésis
Némésis: Qu'est-ce qui se passe ?
Lethan gêné : Heu et bien, je vais devoir passer entre tes heu ...
Némésis: Fait ce que tu as à faire mais dépêches-toi stp, cette position me fait mal !
Lethan: Heu il faut que tu enlèves ta main
Némésis: Hein ? (elle se sentit très gêner, mais obéit)
Lethan passa le bandage entre ses seins puis par l'épaule, tout du long, il regarda ses seins du coin de l'œil
Némésis: T'as finit ? Que je puisse me recoucher stp ?
Lethan: C'est finit
Elle s'allongea dans la foulé, et se recouvrit du drap.
Lethan: Tiens, tu dois prendre çà pour la nuit
Elle se releva très légèrement en se mettant sur le coté et prit le comprimé, puis se rallongea aussi sec
Némésis: Lethan, et cette fois-ci tu en as vraiment finit avec moi ?
Lethan: Je vais devoir changer le bandage tant que la plaie ne sera pas cicatrisée
Némésis: Heu ... tous les combien de temps ? Non parce que j'aimerai dormir un peu ...
Lethan: Tu peux dormir
Némésis: Ah ! Tant mieux alors ! (elle ferma les yeux très vite, et s'endormit tranquillement)
Lethan resta à son chevet.

_________________
Dark Princess

Histoire d’un jour

De fil en aiguille, la vie s’écoule comme un long fleuve tranquille et la mort n’est qu’un passage pour une nouvelle vie. Alors n’ayez pas peur de mourir et réjouissez-vous de cette nouvelle vie qui vous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://age-des-dieux.4umer.com/index.htm.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Némésis et Lethan (thème médiéval fantastique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dahl, Roald] Fantastique Maître Renard
» Quelques idées pour l'éventuelle création d'un manga
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au coin du Feu-
Sauter vers: